UN NOUVEAU FORUM POUR LES FANS DE KISS


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

BLACK DIAMOND

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1BLACK DIAMOND Empty BLACK DIAMOND le Mer 6 Mar - 23:32

BLACK DIAMOND :

Si depuis plusieurs années l' excellent Site Diamant Noir n' existe plus à cause de la connerie de quelques trous du culs , il reste néanmoins omniprésent dans nos esprits de fans . Saluons ici le travail intensif de Fred Vehert .

LE PAT INTERVIEW POUR DIAMANT NOIR

Pour ce nouveau numéro de "Paroles de fan", j'ai le plaisir de vous présenter le collectionneur Balarucois Patrick Viguier, dit "Le Pat". Mais est-il vraiment besoin de présenter celui qui, par ses nombreuses interviews données à la presse et à la TV locales, et même belge, a tout fait pour se distinguer ? Sans compter ses multiples apparitions sur les sites consacrés à notre groupe de prédilection (les habitués de DN peuvent en témoigner !), ainsi que sur ses différentes pages personnelles (site, Forum). Volontiers hâbleur, voire mégalomane, notre bonhomme est un sudiste pur jus ! Mais pour l'avoir rencontré lors d'une mémorable journée de juin 2008, je peux vous dire que Patrick est avant tout un personnage au grand coeur et terriblement attachant. Welcome to HIS show !

Salut, Le Pat ! Tout d'abord, pourrais-tu revenir rapidement sur ton parcours ?


J’ai grandi à Balaruc les Bains, une petite ville dans le Sud de la France. Très vite, j’ai compris que la musique était un bon moyen pour plaire à la gente féminine. J’ai donc commencé par la guitare, à cause du côté visuel de cet instrument, mais n’étant pas doué pour la six cordes, je me suis rapidement orienté vers la batterie, qui allait devenir mon instrument de prédilection. Après pas mal d’essais infructueux, j’ai créé un groupe du nom d’HELLIXIR, puis plus tard je suis devenu le batteur de TALISMAN, avec qui j’ai fait de la scène et partagé de très bons moments.

Pourrais-tu nous dire comment tu as découvert KISS ?

A la fin des années 70, une fresque représentant la pochette de l’album Destroyer était peinte à l’intérieur de la maison des jeunes de ma ville. Je devais avoir dans les 10 ans. Curieusement, j’ ai grandi avec cette image dans la tête et, quelques années plus tard, j’avais dans les mains la couverture de l’album Rock and Roll Over, qui m’a rendu dingue. Ce groupe dégageait une image tellement forte que je savais qu’il était fait pour moi. J’ai commencé à collectionner les posters et les disques de Hard Rock, et très vite j’ai eu le privilège d’avoir ma salle de musique, sorte de sanctuaire du métal, qui peu à peu s’est transformée en ma caverne kissienne. ! A ce moment, je me suis rendu compte que Kiss était parvenu à évincer tous les autres groupes que j’écoutais alors.

Nombreux sont les fans de KISS à être atteints de "collectionnite" aigue, et bien que ta collection soit ahurissante (voir la galerie Le Pat's Private KISS Museum), le fait que tu l'aies transformée en musée que les fans peuvent venir visiter ne constitue pas la moindre de ses originalités. Pourrais-tu revenir sur la genèse de ce Private KISS Museum ?

Comme je le mentionne plus haut, j’ai très vite eu la chance d’avoir ma pièce consacrée aux groupes de Hard Rock, et peu à peu j’ai pris conscience de l’importance de Kiss. Progressivement, les posters de KISS deviennent de plus en plus nombreux sur les murs de ma salle de musique, au point qu’une solution m’a parue évidente : leur consacrer une pièce complète, une sorte de musée où seront exposés tous les objets KISS. Au fil des années, j’ai donc accumulé toutes sortes d’articles et de marchandises portant le label KISS. Mon engouement pour ce groupe mythique ne cessant de croître, devenant presque une obsession. De fil en aiguille, j’entendais les gens me dire « putain, c’ est carrément un musée, ton truc ! ». En fait, cela s’est fait sans que je m’en rende compte, et peu à peu ma collection a pris de plus en plus d’ampleur, pour devenir ce qu’elle est aujourd’hui. J’ai reçu pas mal de monde chez moi, et c’est toujours avec un plaisir profond que je recevrais les fans désireux de voir ma collection .

Tu as souvent déclaré que ton rêve ultime était d'y faire venir Gene Simmons. Hors, il y a quelques années, tu avais eu la surprise de recevoir un mail de l'avocat de Gene qui disait que ce dernier était intéressé par ta bouteille de Coca-Cola KISS (un collector limité à 500 exemplaires qui s'est monneyé à quelques milliers d'euros sur eBay !), suite à quoi tu avais vainement essayé de négocier sa venue contre cet objet. Pourquoi avoir finalement décidé de lui donner lorsque tu l'as rencontré à l'Hôtel Meurice, avant le show de KISS à Bercy en 2008 ?

D’abord, que cela soit clair, ce n’est pas la bouteille de Coca (500 exemplaires) que j’ ai offert à Gene, mais le Coffret Kiss Coca Cola Collector. A ma connaissance, il y en a très très peu dans le monde. Grande fut ma surprise quand j’ai été contacté par les avocats de Gene, me proposant de m’échanger ou de leur vendre le rarissime objet. J’ai vu là une opportunité de faire venir Gene à la maison, bien qu’aujourd’hui je me rende compte du côté utopiste de la démarche.

Je me suis donc rendu à Paris la veille du concert de Bercy, avec dans mes bagages le fameux coffret Kiss Coca Cola Collector avec la tête de Gene, comportant : 3 tubes de maquillage, un badge Gene Coca, un Flyer et le CD publicitaire pour la pub Coca Cola. J’ai vu en cet objet ma chance d’approcher Gene, et cela m’a effectivement permis de rencontrer le démon de Kiss en personne, celui qui, durant mon enfance, était peint grandeur nature sur le mur de la MJC de ma ville !

Tu as rencontré des membres de KISS à plusieurs reprises. De toutes ces rencontres, laquelle fut la plus marquante ? Celle de l'Hôtel Meurice, j'imagine...

J’ai rencontré Eric Singer à Barcelone et à Paris, mais j’avoue que cela ne m’a pas marqué outre mesure, même si je respecte ce talentueux musicien désormais membre de Kiss. Idem pour Bruce Kulick, que j’ai rencontré à Madrid. Comme tu sais, j’ai eu l’occasion de rencontrer Kiss en Meet & Greet, mais mon Meet & Greet à moi, je l’avais eu la veille à l’Hôtel Meurice, seul face au démon !

Le rêve de ma vie est maintenant réalisé. Après tant d'années d'espoir, j'ai enfin atteint mon but.


Quand je t'ai rencontré à l'entrée de Bercy, tu paraissais littéralement absorbé par la magie qui régnait ce jour-là. Impression évidemment renforcée lors du Meet & Greet avec le groupe. Quels souvenirs gardes-tu de ce 17 juin 2008 ?

Ce fut un concert inoubliable, nettement supérieur à celui de la tournée Psycho Circus. Tout le monde était heureux, c’est ça la magie de Kiss ! YOU WANTED THE BEST, YOU GOT THE BEST ! THE HOTTEST BAND IN THE WORLD ... KISS !! le rideau explose, révélant ainsi la démesure de Kiss ! Grosse impression sur Tommy Thayer, qui même sans parvenir à faire oublier Ace, est vraiment en place. Paul a la forme (peut-être un peu en-dessous au niveau de la voix ), Gene nous délivre ses rictus habituels, et Eric a un son d'outre tombe. Le groupe a une pêche d'enfer, cela faisait longtemps que je n'avais pas vu Kiss en si grande forme ! On dirait presque un nouveau groupe ! Les titres de la période Alive s'enchainent, puis Paul entame l'hymne national Français ! Gros plaisir d'entendre « Lick it up » (1983), très puissant sur scène . Gene vomit du sang sur « I love it loud » : Respect total ! C'est sous une pluie de confettis que Paul massacrera son instrument, comme à l'accoutumée, sur un « Rock n' roll all nite » qui ne sera pourtant pas le titre final (le concert s'achèvera plus tard sur le titre « Detroit Rock City »). Paul joue ensuite au trapéziste sur « Love Gun », pour le plaisir de tous. Si certains problèmes ont eu lieu sur la tournée, il n'en fut pas de même pour le concert de Paris (plateformes opérationnelles, trapèze pour Paul, etc ....). Je profite de cette interview de Diamant Noir pour remercier tous les fans qui, pendant la journée, sont venus me parler (j'ai même signé des autographes !). Cependant, n'oublions pas que je ne suis qu'un maillon de la longue chaîne Kiss, et que ce sont eux les véritables stars.

Ce qui m'interpelle chez toi, c'est ton attitude, assez similaire en fin de compte à celle de Gene ou de Paul. Tu te comportes en vraie star ! Même si je devine la part de jeu dans tout cela, j'imagine que cet égocentrisme définit en partie ta personnalité. Finalement, un groupe "larger than life" comme KISS était fait pour toi, non ?

Tu as tout compris, Fred ! Je suis une sorte de pervers égocentrique et narcissique, n’en déplaise à certains, qui finiront par comprendre que critiquer LE PAT revient à changer de transat sur le Titanic. Depuis toujours, je me méfie des gens modestes. J’invite ceux qui ne me connaissent pas à me rencontrer personnellement, au lieu d’écouter des rumeurs à mon sujet. Dans la vie, si tu n’as pas une bonne opinion de toi-même, comment veux-tu que les autres te voient d’une manière positive ? Cela fait plus de vingt ans que je fais du sport, et je n’ai pas l’habitude de me laisser battre. Kiss, c’est plus qu’un groupe, c’est un combat.

Personnellement, je considère KISS comme un groupe unique car il symbolise à merveille l'indépendance, la liberté d'esprit, aussi bien dans ses paroles que dans la façon dont il est perçu par une certaine frange du public. KISS n'est définitivement pas consensuel ! Et pour toi, qu'est-ce qui différencie Gene & Cie de la majorité des autres groupes de rock ?

Paul Stanley a dit récemment : «Les autres groupes font ce qu’ils peuvent, Kiss fait ce qu’il veut ! ». Cela évoque parfaitement ce qu’est Kiss . Aucun autre groupe ne peut rivaliser, j’ai vu environ une centaine de grands groupes de Hard Rock sur scène (mon premier en 1983), et aucun ne peut rivaliser avec Kiss, pas même le grand Iron Maiden. Kiss fait le même effet sur les adultes que le Père Noel sur les enfants : c’est magique !

Pour finir - ça sera une tradition dans "Paroles de fan" – quel est ton Top 10 des chansons de KISS ?

1 : I want you – 2 : A million to one – 3 : Take Me – 4 : All hell’s breakin’ loose – 5 : Turn on the night – 6 : In your face – 7 : Charisma – 8 : Magic touch – 9 : Naked City – 10 : Tears are falling .

Ton Top 5 des albums ?

1 : Rock And Roll Over - 2 : Alive II - 3 : Dynasty - 4 : Creatures Of The Night - 5 : Lick It Up .

As-tu un dernier mot à ajouter pour les lecteurs de DN ?


D’abord, merci à toi, Fred, pour cette interview dans ce second volet de « Paroles de fan ». Je tiens à te remercier personnellement de ce que tu fais pour Kiss. Je sais par expérience que, malheureusement, on ne récolte pas toujours ce que l’on sème, mais tu as réussi à faire de Diamant Noir un site de référence dans le milieu de Kiss.

Je reste à la disposition des fans : rencontres, questions, etc … et c’est toujours avec un immense plaisir que je ferai découvrir mon Private Kiss Museum aux personnes venues de diverses destinations.

- L' excellent Site Diamant Noir n' existe plus à cause de la connerie de quelques trous du culs - Mad

BLACK DIAMOND Diaman11

LE PAT ( Animateur du forum )

BLACK DIAMOND Kfsba215

www.clubdespros.com/kiss.php

Voir le profil de l'utilisateur http://www.clubdespros.com/kiss.php

Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum